Ma virée en moto au circuit Carole

En ce dernier week-end de septembre, j’ai décidé d’aller profiter du soleil en me rendant sur le circuit Carole, histoire de m’amuser un petit peu avec mon FZ6. Quelques tours de circuit pour pousser tous les rapports à fond et cela en toute sécurité, il n’y a rien de mieux pour se défouler.

Améliorer ses chronos à chaque tour

Toujours est-il qu’il est nécessaire d’assimiler le tracé avant de faire tomber les chronos. Car cette piste, même si elle n’est pas très longue, n’en demeure pas moins très technique. Inutile d’y aller poignée dans le coin sans avoir pris ses marques, notamment dans les deux paraboles où il faut rester longtemps sur l’angle et ne pas accélérer trop tôt.

Depuis que je suis petit, j’ai vu un grand nombre de motards qui sont tombés suite à une perte de la roue avant à cause d’un angle trop prononcé ou ceux qui ont chuté parce que la roue arrière ne trouvait plus assez d’adhérence en sortie de parabole.

Mon objectif était plutôt de bien comprendre la piste pour bien doser la poignée droite et me faire plaisir sans chercher à prendre des risques inconsidérés.

Suivre les motards expérimentés

Ce qui est intéressant sur le circuit Carole, c’est que tous les types de motos roulent ensemble. Si avec mon FZ6, il n’est pas possible de suivre les GSX-R ou les R1, j’arrive facilement à prendre la roue des motos équivalentes à la mienne. Bien que manquant d’expérience sur circuit, c’est un très bon apprentissage pour améliorer son pilotage.

J’ai tout de même un sentiment de frustration après avoir effectué une vingtaine de tours. Cette première session était très agréable mais il manque un accessoire important sur ma moto pour appréhender chaque virage au mieux : un indicateur de rapport engagé ! Malheureusement, toutes les motos de séries n’en sont pas pourvues d’origine.

Bien qu’il soit difficile de consulter régulièrement son compteur lorsque l’on roule à haute vitesse ou juste avant la mise sur l’angle en entrée de vitesse, cette information serait toutefois très intéressante pour améliorer mes temps de passage. Entrer dans un virage en seconde ou en troisième n’est pas anodin sur la motricité de la roue arrière. Cela peut permettre de gagner plusieurs secondes au tour.

D’ailleurs tous les pilotes professionnels sont pourvus de cet indicateur. Ce n’est pas un hasard si les voitures de course (Formule 1, rallye) ou les motos de compétition (Moto GP, Superbike) ont cet équipement. Les pilotes ont besoin de savoir sur quel rapport ils sont engagés pour passer le virage et la courbe et avoir la bonne motricité pour sortir rapidement et prendre la meilleure vitesse possible.

Choisir les bons accessoires pour gagner quelques secondes

Même si je pratique la moto sur circuit juste pour le plaisir, quelques accessoires permettent d’avoir un plaisir intense. Choisir des pneus racing plutôt que les pneus d’origine offrent une meilleure adhérence. Tout comme procéder au changement des durites de freins pour privilégier le modèle type aviation. L’efficacité est au rendez-vous.

En cumulant tout ces petits détails, je suis convaincu de pouvoir gagner une bonne dizaine de secondes au tour. Il faudra tout de même avoir du gros coeur pour ouvrir la poignée à son maximum sans craindre la chute qui reste tout de même présente à tout moment.

Après cette belle journée, je me suis promis d’aller sur le site Compteur2moto pour acheter l’indicateur de vitesse. Je suis persuadé que le gain me sera extrêmement profitable lors de ma prochaine sortie sur circuit. Nul doute que je vais claquer des chronos dont j’étais loin d’imaginer capable de réaliser il y a quelques semaines encore.

Vos commentaires ...

A découvrir ...

Menu